Campagne Facebook

Les employées de soutien scolaire qui travaillent dans les services de garde réagissent avec colère à l’ajout de trois journées pédagogiques annoncé par le ministre de l’Éducation mardi dernier.