All posts by André Baril

Nouvelle convention collective

Bonjour à tous,

Vous trouverez la version officielle de la nouvelle convention collective dans l’onglet prévu à cette fin.

Pour ce qui est de l’entrée en vigueur des nouveaux taux et échelles de salaires dus au 1er avril 2016 (augmentation de 1,5 %), elles s’appliqueront au plus tard dans les 45 jours de la signature de la convention collective (au plus tard le 14 août).

J’en profite pour rappeler que le versement de la rétroactivité se fera avant le 30 septembre (voir 11-8.03). La rétroactivité comprend le forfaitaire prévu pour la période du 1er avril 2015 au 31 mars 2016 ainsi que l’application de l’augmentation de 1,5 % entre le 1er avril et la date où les nouveaux taux et échelles entreront en vigueur.

Les personnes salariées régulières visées par l’article 7-2.00 (mise à pied temporaire) et qui n’auront pu bénéficier de l’application de la clause 5-6.06 (étalement de la paie de vacances) de la convention collective 2015-2020 avant la mise à pied temporaire de 2016, recevront une compensation monétaire équivalant à un jour chômé et payé conformément à l’article 5-2.00. Cette journée sera payée lors du versement de la rétroactivité.

Pour ce qui est de la prime de rétention pour les ouvriers spécialisés, elle est en vigueur depuis la signature de la convention collective, soit le 30 juin. La rétro sera versée avant le 30 septembre.

Je profite de l’occasion pour souhaiter à tous un bel été.
BONNES VACANCES!!

Pierre Degray
Président du Conseil Provincial du Soutien Scolaire

10 000 travailleurs du SCFP signent


Assis : Jean-Marc Tardif, porte-parole patronal CPNCF et Liette Garceau, conseillère syndicale SCFP Debout: Sophie Laberge Fédération des commissions scolaires du Québec, Guylaine Dubuc, représentante du ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur, France Pitre SCFP-1296, Richard Delisle, SCFP-1208, Gaetan Gignac du SCFP-1366 et membres du comité de négociation du soutien scolaire et Pierre Degray, président du Conseil provincial du soutien scolaire du SCFP

23 juin 2016 – Durant la dernière semaine, les représentants de plus de 10 000 salariés du soutien scolaire, des cégeps et des professionnels non enseignants affiliés au SCFP ont finalement signé leurs nouvelles conventions collectives. Les ententes de principes ont été conclues en décembre 2015.

« C’est une bonne nouvelle dans un contexte difficile. Nous pouvons au moins affirmer que la mobilisation historique de nos membres aura été déterminante et qu’elle aura permis de faire dégager une entente à la fin de l’année dernière » a déclaré Marie-Josée Alvarez, présidente du secteur de l’Éducation au SCFP.

Les ententes de principes avaient été entérinées par les assemblées générales en début d’année.

La convention collective s’échelonne entre 2015-2020.

Source: http://scfp.qc.ca/10-000-travailleurs-scfp-signent/

On a le Québec à cœur

Le thème principal : ON A LE QUÉBEC À CŒUR, est issu de notre lutte contre les inégalités sociales. Plusieurs sous-thèmes seront également utilisés, qui toucheront différents volets de la société. La lutte pour le salaire minimum à 15 $ sera mise de l’avant par la FTQ en cette journée de rassemblement !

Le 1er mai prochain, démontrons au gouvernement que nous avons le Québec à cœur !

Activités:

Montréal: Rassemblement le 1er mai 2016 à 12 h 30 au parc La Fontaine (coin Rachel et La Fontaine) et départ de la marche à 13 h

Consultez la page de l’événement: http://bit.ly/1r2vRld

En région

Les activités pour chaque région:

Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec

Activité familiale festive le 1er mai Souper spaghetti le 2 mai

Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine :

Marches funèbres le 1er mai

Estrie :

Marche le 29 avril à Sherbrooke

Montérégie :

Le 5 à 7 de COTON 46 le 29 avril et Brunch à volonté le 1er mai

Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougameau-Chapais :

Grand rassemblement familial le 1er mai

RIVE-SUD ET LAVAL :

Aucune activité n’est prévue pour les sous-régions Rive-Sud et Laval; les militantes et les militants sont donc invités à se joindre à la Marche de Montréal.

Battons-nous plus que jamais pour une société plus équitable et un partage des richesses plus juste !

Partagez! http://scfp.qc.ca/on-a-le-quebec-a-coeur/

Le Front commun ne signera pas des textes qui ne reflètent pas les échanges à la table


Des membres du secteur de l’éducation du SCFP lors de la journée de grève nationale du Front commun le 9 décembre 2015 à Québec. Photo Louise Leblanc

16 février 2016 – Le Front commun tient à réagir à la suite de la publication d’articles dans les médias faisant état d’un différend à la table de négociation quant à la rédaction des textes de convention collective découlant de l’entente entre le gouvernement et les syndicats du secteur public en décembre dernier.

Pour le Front commun, jamais il n’a été question, dans les pourparlers avec les négociateurs du Conseil du trésor, de distinguer certaines augmentations salariales pour faire en sorte que des groupes de travailleurs et travailleuses du secteur parapublic ayant des clauses remorque ne puissent bénéficier des pleines augmentations salariales négociées par le Front commun. La première version des projets de textes de convention collective soumise par le Conseil du trésor, notamment en ce qui concerne l’entente salariale, ne reflète aucunement les discussions menées à la table de négociation en décembre dernier. Voilà pourquoi le Front commun ne signera pas de tels textes et poursuivra les travaux à la table de négociation quant à l’écriture des clauses de convention collective.

«Les travaux d’écriture des textes se poursuivent et l’entente de principe n’est pas du tout en péril, soutiennent Louise Chabot, Francine Lévesque et Daniel Boyer, porte-parole du Front commun. Nous sommes bien conscients que plusieurs groupes de travailleuses et de travailleurs ont dans leurs conventions collectives des clauses remorque sur le secteur public. Jamais nous n’aurions accepté de discuter de paramètres faisant en sorte que ces salariés, qui sont représentés par nos organisations syndicales, puissent être pénalisés. Après la conclusion d’une entente de principe, le Conseil du trésor ne peut rouvrir les négociations en ajoutant des éléments qui n’ont jamais fait l’objet de discussions. Bien entendu, nous ne signerons nos conventions que lorsque les textes refléteront l’entente que nous avons convenue.»

À propos

Le Front commun regroupe le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP, formé de la CSQ, du SFPQ et de l’APTS), la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ). Ensemble, ces organisations représentent plus de 400,000 travailleuses et travailleurs des réseaux de la santé et des services sociaux, de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la fonction publique du Québec. Les conventions collectives du secteur public viendront à échéance le 31 mars 2015.

Source: http://scfp.qc.ca/121100-2/

Ententes de principes adoptées

20160118__ass_gen_14janv16
Photo: Luc Charbonneau

Quelques 55 délégués (es) du soutien scolaire se sont réunis jeudi le 14 janvier à Laval afin d’adopter les ententes de principes de la table sectorielle et de la table centrale.
Ils sont venus de tous les coins de la province pour se prononcer unanimement en faveur des deux ententes.
Les 15 sections locales du soutien scolaire déclenchent dès maintenant une vaste série d’assemblées générales dans le but d’informer leurs membres respectifs des deux ententes afin de prendre position sur ces dernières.

Les assemblées générales se tiendront du 20 janvier au 14 février 2016.

SECTEUR PUBLIC: UNE ENTENTE DE PRINCIPE SERA RECOMMANDÉE AUX INSTANCES DU FRONT COMMUN


Photo: Clément Allard

Québec, le 17 décembre 2015 – Au sortir d’un blitz de négociations, le Front commun et le Conseil du trésor ont convenu d’une entente de principe qui sera rapidement recommandée aux instances de négociation des organisations membres du Front commun. Ce n’est qu’après son adoption par ces instances que le Front commun pourra en dévoiler les détails.

À propos

Le Front commun regroupe le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP, formé de la CSQ, du SFPQ et de l’APTS), la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ). Ensemble, ces organisations représentent plus de 400 000 travailleuses et travailleurs des réseaux de la santé et des services sociaux, de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la fonction publique du Québec. Les conventions collectives du secteur public sont échues depuis le 31 mars 2015.

Source: http://ftq.qc.ca/communiques/secteur-public-une-entente-de-principe-sera-recommandee-aux-instances-du-front-commun/